L'état De Choc

featured image

Le "choc" émotionnel est une simple réaction nerveuse à de mauvaises nouvelles ou à une grande surprise. La personne se sent mal, elle est "toute chose", mais se rétablit rapidement surtout grâce au réconfort. Ce que les médecins désignent par "l'état de choc" est infiniment plus grave.
Type de chocs : Le secouriste doit être capable de distinguer au moins trois grands types de choc, tout en étant conscient qu'il en existe d'autre

Le choc hypovolémétrique = une diminution du volume circulant.

C'est le type de choc le plus fréquemment rencontré. Dans ce cas, une partie du liquide sanguin quitte la circulation lors d'une hémorragie (externe et/ou interne et/ou extériorisée), d'une brûlure étendue (perte importante plasma), d'une diarrhée sévère (perte importante d'eau),

Le CONTENANT devient trop grand pour le CONTENU Par PERTE D'UNE PARTIE DE CONTENU.

Les chocs dits "de distribution" = une dilatation des vaisseaux périphériques

Les artérioles se dilatent, donc la pression s'effondre tout se passe comme si la personne avait fait une hémorragie.

Par DILATATION DU CONTENANT, le CONTENANT devient trop grand pour le CONTENU.

Soit ce déséquilibre survient dans un tableau d'allergie aiguë après, par exemple :

  • une piqûre d'insecte
  • l'absorption de médicaments
  • d'aliments particuliers (allergies aux fraises, aux crustacés ...).

Une caractéristique de l'état de choc est qu'il peut facilement passer inaperçu, même s'il est grave. Il faut donc être attentif DANS TOUS LES CAS aux signes précités, et TOUJOURS considérer les personnes qui ont perdu beaucoup de sang ou qui sont gravement brûlées comme des "choqués" en puissance.